Prévention et prise en charge de la douleur post-opératoire

La douleur post_opératoire est une expérience sensorielle qui doit être au maximum prévenue, en connaissant les chirurgies et les malades à risque, et en comprenant les mécanismes de la douleur aiguë et chronique, ainsi que les modes d’actions des traitements antalgiques.

L’analgésie préventive vise à éviter la survenue de la douleur au maximum. L’analgésie multimodale consiste à utiliser toutes les molécules et les techniques à disposition, cela afin d’éviter l’utilisation de morphiniques : c’est le concept d’épargne morphinique, qui prend sons sens dans les protocoles de « Réhabilitation accélérée après chirurgie » où la morphine laisse sa place aux autres techniques et molécules antalgiques.

La surveillance de la douleur, de l’efficacité des traitements antalgiques et de la survenue éventuelle d’effets secondaires doit être mise en place et protocolisée pour garantir la sécurité du patient. Une traçabilité doit être effectuée dans le dossier du patient.

Ce programme DPC est proposé en formation à distance et asynchrone afin de laisser la liberté au professionnel de santé de le suivre quand il est disponible, où qu’il soit.

 


IMAIOS DPC

Démarrer la session

Les étapes de ce programme de DPC pour les professionnels de santé

Étape 1
Étape 1
Complétez les questionnaires et faites le point sur vos connaissances
Étape 2
Étape 2
Actualisez vos connaissances en suivant les cours en ligne
Étape 3
Étape 3
Renseignez les mêmes questionnaires qu'à l'étape 1 pour mesurer vos progrès !

Description

Composée de 3 étapes, une session de ce programme intégré de DPC s’étale sur 12 semaines, afin de pouvoir évaluer l’impact sur les pratiques à distance.

Ce programme débute par une étape d’analyse des pratiques sous forme d’audit clinique ;

Puis une série de modules en e-learning permettent de délivrer les informations pédagogiques et mettre à jour les connaissances et compétences des infirmiers dans la gestion de la douleur post-opératoire en reprenant la physiopathologie de la douleur, les mécanismes d’action des antalgiques, les concepts d’analgésie préventive et multimodale, l’épargne morphinique, les scores d’évaluation de la douleur, l’utilisation et la surveillance des différentes molécules et techniques antalgiques.

Enfin une dernière étape d’évaluation de la formation et de l’impact sur la pratique, également fondée sur un questionnaire d’audit clinique permet d’évaluer l’acquisition de nouvelles connaissances, la qualité de la formation et des intervenants et surtout d’effectuer le bilan individuel d’activité ainsi que le suivi de l’impact sur la pratique à l’issue du programme.

Validation de votre action DPC

Cette formation comprend un ensemble d'activités connectées correspondant à :

  • la lecture des textes explicatifs (introduction, objectifs, transitions, forum ou messages clés)
  • la complétion des questionnaires (audit clinique, bilan individuel d'activité, cas cliniques)
  • la visualisation des cours

Elle comprend également des activités dont le temps passé n'est pas mesurable :

  • la recherche dans vos dossiers patients, des informations permettant de répondre à l'audit clinique
  • la lecture des ressources bibliographiques et des documents téléchargeables
  • la recherche des axes d'amélioration dans votre bilan individuel d'activité

Pour que votre action soit validée par l'agence nationale du DPC, il faut que l'ensemble des étapes soit effectué et que votre temps de connexion corresponde au temps moyen estimé pour la formation (temps des activités connectées).

Pour valider ce programme d'une durée totale de ? heures, le temps passé sur votre formation doit au minimum faire ?.

Métiers du soin infirmier

  • Infirmier diplômé d'état (IDE)
  • Infirmier Anesthésiste diplômé d'état (IADE)
  • Infirmier de bloc opératoire diplômé d'état (IBODE)

Aucun pré-requis

  • Actualiser et/ou renforcer les connaissances et compétences des infirmiers dans la gestion de la douleur post-opératoire.
  • Améliorer le parcours du patient douloureux en renforçant les compétences sur la détection des symptômes, les examens complémentaires à réaliser le cas échéant et la stratégie thérapeutique médicamenteuse.
  • Adapter sa pratique professionnelle personnelle aux bonnes pratiques en vigueur concernant la prévention, l'évaluation et le traitement de la douleur.
  • Favoriser l’analyse et les échanges entre participants autour des bonnes pratiques professionnelles.
  • S'inscrire dans une démarche d’évaluation de leurs pratiques individuelles.
  • Identifier les écarts entre sa propre pratique et les recommandations des sociétés savantes et de l’HAS afin de les corriger.
  • Définir la douleur et décrire les mécanismes de la douleur aiguë et de la douleur chronique post-opératoire
  • Lister les différents scores d’évaluation de l’anxiété pré-opératoire et de la douleur post-opératoire
  • Décrire les mécanismes d’action des antalgiques
  • Énoncer les concepts d’analgésie préventive, d’analgésie multimodale et d’épargne morphinique
  • Mettre en évidence son différentiel de pratique par rapport aux recommandations à l’aide d’un audit clinique.
  • Dépister les patients les plus vulnérables à la douleur et reconnaître les chirurgies à risque élevé de douleur post-opératoire.
  • Évaluer l'anxiété pré-opératoire.
  • Optimiser la prise en charge de la douleur aiguë provoquée par les soins notamment en chirurgie.
  • Évaluer à la bonne fréquence la douleur post-opératoire avec des scores validés.
  • Employer à bon escient les antalgiques, en systématique et à la demande.
  • Surveiller l’efficacité et les effets secondaires des traitements antalgiques.
  • Surveiller l'efficacité et les effets secondaires des anesthésies loco-régionales et péridurales.
  • Faire un suivi efficace au travers du dossier patient.
  • Évaluer la mise en place de pistes d’amélioration de pratique.

Arrêté du 31 juillet 2019 définissant les orientations pluriannuelles prioritaires de développement professionnel continu pour les années 2020 à 2022 (JORF n°0177 du 1er Août 2019 - texte 14)

ORIENTATIONS PLURIANNUELLES PRIORITAIRES DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU S’INSCRIVANT DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SANTÉ
IV. - Assurer la coordination et la continuité des parcours et des prises en charge

Parcours de prise en charge liés aux pathologies et troubles de santé

- orientation n° 32 : Amélioration de la prise en charge de la douleur ;

La plateforme LMS clinicalelearning.com permet de délivrer sur internet les contenus pédagogiques et cognitifs en e-learning. Dans le cadre de ce programme, les contenus pédagogiques e-learning sont sous la forme de :

  • pages web avec textes et liens
  • cours vidéo
  • documents téléchargeables (PDF) (références, articles, documents pour le transfert des compétences…)
  • forum de discussion
  • outils d’évaluation et de quiz (auto-évaluation, audit clinique, évaluation de la qualité)
  • cas cliniques

L’efficacité du programme de DPC est jugée sur :

  • L’évolution des connaissances entre début et fin d’étape cognitive par l’analyse comparative des réponses aux quiz
  • L’évolution des résultats de l’audit individuel (avant/après le programme)
  • Le suivi de l’efficacité des actions d’amélioration
  • La satisfaction des participants

Réalisée sous la forme d’un questionnaire proposé aux participants en fin de programme, cette enquête permet de recueillir l’appréciation des participants sur le programme qu’ils viennent de suivre (atteinte des objectifs pédagogiques, satisfaction vis-à-vis des intervenants et experts sélectionnés, qualité des contenus et adéquation des méthodes pédagogiques proposées, ergonomie de la plateforme e-learning…). Les résultats de cette enquête sont analysés et pris en compte dans le cadre de la démarche qualité de notre organisme afin d’accroître la qualité de nos programmes et la satisfaction des participants. Les retours de ces enquêtes sont exploités pour implémenter des améliorations continues des programmes concernés et dans la conception des nouveaux programmes et de notre plateforme pédagogique e-learning. A ce questionnaire, s’ajoute une communication constante entre participants et formateurs (intervenants, experts, concepteurs), par les outils de forum, questions/réponses et support téléphonique, qui donne ainsi la possibilité aux participants de signaler leur remarques, difficultés et commentaires. Ces retours sont pris en compte dans la démarche qualité afin de mieux répondre aux demandes des participants.

Intervenants et concepteurs

intervenant

Dr Matthieu Ponrouch

Médecin Anesthésiste

Pas de lien à déclarer (Télécharger la déclaration des liens d'intérêts)


intervenant

Dr Denis Hoa

Médecin, Expert en e-learning

Pas de lien à déclarer (Télécharger la déclaration des liens d'intérêts)