DPC IRM troubles cognitifs du sujet age

Le repérage des signes précoces d’une maladie neuro-dégénérative est primordial pour prendre en charge dès que possible un patient atteint de démence. L'IRM cérébrale est la modalité d'imagerie recommandée devant tout trouble cognitif avéré de découverte récente, avec un objectif double : éliminer une cause curable et orienter sur l'étiologie de l'altération cognitive.

Ce programme DPC est proposé en formation à distance et asynchrone afin de laisser la liberté au professionnel de santé de le suivre quand il est disponible, où qu’il soit.

Il rappelle les différents types de démences, l'anatomie cérébrale, le protocole et les signes IRM du vieillissement cérébral normal, de la maladie d'Alzheimer, des autres maladies neuro-dégénératives et des démences vasculaires, illustrés par un atelier de cas cliniques.

Ce programme de DPC inclut un accès complet à l'atlas d'anatomie e-Anatomy, un modèle de compte-rendu et un arbre décisionnel diagnostique pour vous aider dans votre travail quotidien.


IMAIOS DPC

Démarrer la session

Les étapes de ce programme de DPC pour les professionnels de santé

Étape 1
Étape 1
Complétez les questionnaires et faites le point sur vos connaissances
Étape 2
Étape 2
Actualisez vos connaissances en suivant les cours en ligne
Étape 3
Étape 3
Renseignez les mêmes questionnaires qu'à l'étape 1 pour mesurer vos progrès !

Description

Déroulé pédagogique

Composée de 3 étapes, pour une durée du parcours électronique estimée à 10 heures, une session de ce programme de DPC s’étale sur 12 semaines, afin de pouvoir évaluer l’impact sur les pratiques à distance.

Ce programme débute par une étape d’analyse des pratiques sous forme d’audit clinique ;

Puis une série de modules en e-learning permettent de délivrer les informations pédagogiques et mettre à jour les connaissances des professionnels sur la radio-anatomie de l’encéphale, le protocole d’imagerie, la maladie d’Alzheimer et les différents troubles cognitifs et démences.

Enfin une dernière étape d’évaluation de la formation et de l’impact sur la pratique, également fondée sur un questionnaire d’audit clinique permet d’évaluer l’acquisition de nouvelles connaissances, la qualité de la formation et des intervenants et surtout d’effectuer le bilan individuel d’activité ainsi que le suivi de l’impact sur la pratique à l’issue du programme.

   Médecins

  • Gériatrie / Gérontologie
  • Médecine générale
  • Médecine interne
  • Médecine légale et expertise médicale
  • Médecine nucléaire
  • Médecine physique et de réadaptation
  • Médecine vasculaire
  • Neurochirurgie
  • Neurologie
  • Neuropsychiatrie
  • Psychiatrie générale
  • Radiodiagnostic et imagerie médicale
  • Radiologie et imagerie médicale
  • Santé publique
  • Santé publique et médecine sociale

 

Aucun pré-requis

 

  • Actualiser et/ou de renforcer leurs connaissances et compétences en IRM des troubles cognitifs du sujet âgé.
  • Adapter sa pratique professionnelle personnelle aux bonnes pratiques en vigueur concernant le protocole et l'interprétation d'une imagerie pour troubles cognitifs.
  • Favoriser l’analyse et les échanges entre participants autour des bonnes pratiques professionnelles.
  • S’inscrire dans une démarche d’évaluation de leurs pratiques individuelles.
  • Identifier les écarts entre sa propre pratique et les recommandations des sociétés savantes et de l’HAS.
  • Identifier des pistes d'amélioration pour mieux réaliser et interpréter des IRM pour troubles cognitifs.
  • Définir les troubles cognitifs, démences et maladies neuro-dégénératives
  • Identifier les structures anatomiques en imagerie cérébrale
  • Enumérer les séquences du protocole IRM et leur utilité
  • Distinguer une IRM cérébrale normale d'une IRM pathologique chez un sujet âgé
  • Analyser la topographie d'une atrophie
  • Orienter le diagnostic vers le type de maladie neuro-dégénérative
  • Enoncer les signes de démence vasculaire
  • Mettre en évidence son différentiel de pratique par rapport aux recommandations à l’aide d’un audit clinique
  • Prescrire ou réaliser une IRM cérébrale devant tout trouble cognitif avéré de découverte récente
  • Adapter son protocole IRM aux recommandations HAS
  • Produire un compte-rendu selon les recommandations de la SFR et de la HAS
  • Evaluer la mise en place de pistes d’amélioration de pratique

ORIENTATIONS S’INSCRIVANT DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE NATIONALE DE SANTÉ
Faciliter au quotidien les parcours de santé
•    Promouvoir les soins primaires, favoriser la structuration des parcours de santé
o    Orientation n°14 : Repérage des signes précoces ou atypiques d’une maladie neuro-dégénérative
o    Orientation n°15 : Evaluation multidimensionnelle des patients atteints d’une maladie neuro-dégénérative

ORIENTATIONS DÉFINIES PAR PROFESSION DE SANTÉ OU SPÉCIALITÉ
Médecin spécialisé en médecine générale
•    Amélioration de la pratique médicale pour les patients porteurs de pathologies chroniques et / ou de poly pathologies (approche centrée patient en prévention, diagnostic et suivi, fonction traitante du médecin généraliste)
o    Orientation n° 3 : poly-pathologies des personnes âgées, y compris risques iatrogéniques, troubles cognitifs, maladies neuro-dégénératives : évaluation de situation, élaboration et suivi d’un projet de santé et de soins partagé.
o    Orientation n°16 : nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques des pathologies chroniques

•    Implication du médecin généraliste dans les campagnes et démarches d’optimisation des stratégies diagnostiques et thérapeutiques, sécurité et qualité des soins, et santé des populations.
o    Orientation n°6 : demande d’actes d’imagerie à visée diagnostique (hiérarchiser les actes d’imagerie diagnostique nécessités par l’état du patient).

Médecin spécialisé en gériatrie
Orientation n°1 : Stratégie diagnostique et thérapeutique des grands cadres nosologiques gériatriques : chutes, démences et confusion, dénutrition, insuffisance cardiaque, ostéoporose fracturaire

Médecin spécialisé en neurologie
Orientation n°2 : Prise en charge et parcours de soins des maladies neurodégénératives.

L’interface de la plateforme est optimisée pour faciliter le parcours électronique du participant avec une navigation simple entre et au sein des étapes du programme. La plateforme permet d’intégrer des outils pédagogiques e-learning variés, utilisés aussi bien pour les étapes cognitives ou pédagogiques que pour les étapes d’évaluation des pratiques professionnelles :

  • pages web avec textes et liens
  • diaporamas sonorisés
  • cours vidéo
  • documents téléchargeables (PDF) (références, articles, documents pour le transfert des compétences…)
  • forum de discussion
  • outils d’évaluation et de quiz (auto-évaluation, audit clinique, évaluation de la qualité)
  • cas cliniques
  • examens d’imagerie médicale

L’efficacité du programme de DPC est jugée sur :

  • L’évolution des connaissances entre début et fin d’étape cognitive par l’analyse comparative des réponses aux quiz
  • L’évolution des résultats de l’audit individuel (avant/après le programme)
  • Le suivi de l’efficacité des actions d’amélioration
  • La satisfaction des participants

Réalisée sous la forme d’un questionnaire proposé aux participants en fin de programme, cette enquête permet de recueillir l’appréciation des participants sur le programme qu’ils viennent de suivre (atteinte des objectifs pédagogiques, satisfaction vis-à-vis des intervenants et experts sélectionnés, qualité des contenus et adéquation des méthodes pédagogiques proposées, ergonomie de la plateforme e-learning…). Les résultats de cette enquête sont analysés et pris en compte dans le cadre de la démarche qualité de notre organisme afin d’accroître la qualité de nos programmes et la satisfaction apprenants. Les retours de ces enquêtes sont exploités pour implémenter des améliorations continues des programmes concernées et dans la conception des nouveaux programmes et de notre plateforme pédagogique e-learning.

 

A ce questionnaire, s’ajoute une communication constante entre participants et formateurs (intervenants, experts, concepteurs), par les outils de forum, questions/réponses et support téléphonique, qui donne ainsi la possibilité aux participants de signaler leur remarques, difficultés et commentaires. Ces retours sont pris en compte dans la démarche qualité afin de mieux répondre aux demandes des participants.

Intervenants et concepteurs

intervenant

Dr Sophie Menjot de Champfleur

Neuroradiologue

Pas de lien à déclarer (Télécharger la déclaration des liens d'intérêts)


intervenant

Dr Denis HOA

Médecin, Expert en e-learning

Pas de lien à déclarer (Télécharger la déclaration des liens d'intérêts)