Messages clés

Publié le lundi 30 janvier 2017 par Dr Didier Hoa


Ce qu'il faut retenir :

  • Devant un contexte traumatique, de petits corps étrangers intra oculaires peuvent passer inaperçus sans un examen spécialisé et justifier une imagerie radiologique.
  • Une brûlure chimique par acide est très bruyante avec des dégâts superficiels, une brûlure par bases est plus insidieuse avec des dégâts plus profonds.
  • Hors glaucome aigu et traumatisme, les principales urgences ophtalmologiques peuvent se répartir en urgences vasculaires, urgences neurologiques ou urgences rétiniennes : occlusions d’artère ou de veine centrale de la rétine, neuropathies optiques, rétinopathies et décollement de rétine, AVC…
  • Certaines urgences ophtalmologiques peuvent engager le pronostic vital ou fonctionnel du patient.
Chargement en cours